accueil | photos 20M Béjart bio | Diaghilev et Nijinsky | Nijinsky bio | Sacre du Printemps résumé Sacre du Printemps résumé long|

                        Maurice BEJART et le néoclassicisme ( 1927-2007)

Maurice Béjart commença la danse à l'âge de sept ans. Il se forma auprès de Mme Egorova, de Mme Rousanne et de Léo Staats. Puis il intégra l'International Ballet de Londres. Il découvrit en  1949 l'expressionnisme chorégraphique lors d'une tournée en Suède avec le ballet Cullberg.
a son retour à Paris, il commença à créer des chorégraphies. C'est ainsi qu'en 1951 il créa son premier ballet, en collaboration avec Birgit Cullberg à Stockholm, l'Inconnu. En 1953 il fonda sa première compagnie, les Ballets de l'Etoile, et laissa libre cours à sa créativité en créant, en 1955, Symphonie pour un homme seul. Suivront Haut Voltage, Prométhée, Sonate à trois ( d'après Huit clos de Jean Paul Sartre). En 1959 il fut repéré par Maurice Huisman, le nouveau directeur du Théâtre Royal de la Monnaie àBruxelles, et créa sa fameuse chorégraphie le Sacre du Printemps. Suite au triomphe de ce spectacle, Maurice Béjart fonda le ballet du XXè siècle, une troupe internationale avec laquelle il se produisit dans le monde entier. Il créa Boléro en 1961, Messe pour le temps présent 1967 et l'Oiseau de feu en 1970.

En  1992 il réduisit la taille des a compagnie à une trentaine de danseurs afin de revaloriser leur essence même. Il créa Ring um den Ring, le Mandarin Merveilleux, King Lear_Prospero, ....Lumière.

En 2002 il monta une nouvelle troupe, cette fois ouverte aux jeunes danseurs : la Compagnie M. Avec elle, il créa Mère Thérésa et les enfants du monde. En 2003, en hommage à Fellini, il cré Ciao Federico. Sensuivirent l'Amour - La Danse en 2005, Zarathoustra et Le Chant et la danse en 2006. Sa dernière oeuvre fut le tour du monde en 80 minutes, en 2007.

Sa passion l'avait mené à ouvrir l'école Mudra à Bruxelles en 1970 puis à Dakar en  1977 et l'école-atelier Rudra à Lausanne en 1992.

Tout l'art de Maurice Béjart résidait peut être dans ses multiples influences telles que le néoclassique, l'expressionnisme, le dynamisme, les créations de Marta Graham, le jazz, le twist, le rock et aussi le style exotique.

Le chorégraphe s'ets toujours attaché à accueillir des danseurs de haut niveau et de toutes nationalités. Il ne perdit jamais de vue son but de réhabiliter la danse masculine. Il exigeait de ses danseurs et danseuses ede contenir une parfaite maîtrise de la danse académique et une grande aptitutde à s'adapter aux courant néo-classiques. Il fit de chaque spetacle une complétude artistique et esthétique, mariant les univers musicaux, lyriques, théâtraux et chorégraphiques . Son oeuvre se veut universelle et ouverte à un large public.


Sacre plan
Sacre résumé
Nijinsky biographie
Béjart biographie