accueil | photos 20M |Bejart_bio | Nijinsky et le Sacre |Danses baroques

Histoire de la danse classique, extraits du livre "Danse des Adam, Chant des Eve"

1,1 La belle danse

C'est à la renaissance que l'artistique prend toute sa dimension, et plus spécifiquement en Italie. Les cours princières ont un rôle prépondérant dans le développement des arts. Les princes mécènes s'entourent d'une nuée d'artistes qui créeront sans compter ( en peinture, en littérature, en musique, en danse, en architecture)
François 1er veut rivaliser avec les cours italiennes.. il organise des fêtes somptueuses, mariant étroitement la musique, le chant et la danse.. Les bals sont entamés par l'entrée de danseurs costumés qui enchaînent des figures apprises auprès du maître à danser.. Pendant les festins, les danseurs évoluent aux sons des luths et des tambourins, ce son les entremets. Les premiers ballets font leur apparition : La défense du paradis en 1572 et les Ballet des Polonais en 1573.
Des traités chorégraphiques ont été écrits en Italie : ex Il livro de arte de dansare de Cornazano en 1455
En France, publication de L'Orchesographie de Thoinot Arbeau, publié en  1589, fait connaître les danses pratiquées à la Renaissance : branle, basse danse, gaillard,  pavane, moresque, gavotte
Les maîtres à danser italiens vont partir enseigner dans plusieurs pays d'Europe... Gelgioso se fera une solide place auprès de Catherine de Médicis

1,2 Le ballet de cour

Quelques années plus tard apparaîtra le ballet de cour, destiné à divertir le roi. Influencés par les auteurs de la Pléiade, qui cherchent à faire renaître la tragédie antique, les spectacles mêlent désormais musique, poésie chantée et danse. C'est à cette époque qu'est composé Le ballet comique de la Reine par Baltazar de Beaujoyeux en 1581 ; le genre plaît et Louis XIV va contribuer à son succès....La dernière prestation de Louis XIV fut dans le ballet Les amants magnifiques en 1670, dans lequel il jouait le rôle d'apollon
… Seules les femmes de la  haute bourgeoisie ou les favorites du roi pouvaient participer aux ballets qui étaient majoritairement dansés par les hommes ( travestis pour les rôles féminins)..Il y aura de plus en plus de danseurs professionnels appelés les « Baladins du Roi » parmi eux Belleville, Marais, Beauchamp, Lully
A partir de la fin du 17è le ballet de cour est sur le déclin : la danse s'invite dorénavant dans les théâtres et les opéras sous forme d'intermèdes.
1,3

Opéra ballet et comédie ballet

En 1661, Louis XIV crée l'académie royale de danse ; il nomme 13 maîtres à danser...A partir de 1780 les danseurs seront répartis en cinq grades et trois genres : danseurs sérieux, danseurs comiques, danseurs à caractère. Les intermèdes chorégraphiques se développent considérablement et assurent le triomphe de l'opéra ballet. Puis les intermèdes vont s'orienter vers des spectacles de danses plus longs et mêlés à l’œuvre : ce sont les débuts de la comédie ballet. La première est présente en 1661 : Les Fâcheux : Molière (texte) et Beauchamp ( musique et danse). Louis XIV créera l'Opéra de Paris en  1669, auquel il rattache la première troupe de danseurs
En Italie, Raoul Auger Feuilllet propose un système d'écriture de la danse : il fixe les pas qui reposent sur «  élévation « et « en-dehors »

 

Livre : Danse des Adam et Chant des Eve p 254

Ballets russes et Stravinsky : très détaillé ;