accueil | photos 20M |


Texte de lecture plus complet que le résumé

L'histoire de la musique électroacoustique.

La facture électroacoustique s'est développée parallèlement au développement de l'informatique qui en deviendra plus tard l'une des composantes essentielles.

pionniers Maurice Martenot ou Pierre Schaeffer.

Il est intéressant de signaler que la France a joué un rôle essentiel dans l'avènement de la musique électroacoustique et dans le développement de sa facture instrumentale avant les Etats-Unis. Aussi est-il bon d'examiner dans un premier temps la naissance de la musique électroacoustique puis dans un second temps , son avènement.

1)Naissance de la musique électroacoustique (1897-1948):

On peut considérer que l'ancêtre des premiers instruments électroacoustiques donc du synthétiseur était le Telharmonium , instrument qui résultait des travaux entrepris par Thaddeus Cahill , canadien , jusqu'en 1897 , ce qui était pour l'époque une véritable révolution car l'électronique n'existait pas. Malheureusement , le Telharmonium n'a pas inspiré les compositeurs , du fait de son trop grand encombrement et du bruit qu'il produisait. En effet , il fallait enfermer l'instrument dans une pièce différente de celle où se trouvaient les hauts-parleurs , du fait du bruit produit par les moteurs de l'instrument! Toutefois , le Telharmonium était polyphonique.


Le Thereminvox ou Theremin:

En 1904 , la diode et la triode sont inventées.C'est le début de l'électronique. Ces découvertes vont influencer le russe Léon Théremin , qui conçoit en 1920 le Theremin ou Thereminvox.Cet instrument n'est en réalité qu'une boîte avec deux antennes. Le musicien ne touche jamais l'instrument et se contente de bouger les mains à proximité des deux antennes pour produire toute la gamme des sons audibles. Cette fois , le Theremin est monophonique , mais il est encore produit en série aujourd'hui!
Le Thereminvox utilise deux oscillateurs délivrant de très hautes fréquences , trop élevées pour être audibles , l'une fixe et l'autre variable.L'interférence entre les deux fréquences produit une résultante dans la gamme des sons audibles.Le contrôle de l'instrument est assuré par deux antennes. Pour augmenter ou diminuer le volume sonore , il suffit d'approcher ou d'éloigner la main de l'antenne d'amplitude , en forme de boucle , placée sur le côté de l'instrument.Pour faire varier la hauteur de la note , la main est déplacée parallélement à une antenne de fréquence rectiligne , laquelle est perpendiculaire à l'antenne d'amplitude.

La petite histoire
L'invention de Léon Theremine suit de près la révolution russe de 1917. Ayant eu la chance de faire une démonstration convaincante à Lénine, son instrument fut immédiatement promu par le nouveau pouvoir. Lénine prit des leçons de thérémine, et en commanda 600 exemplaires afin qu'ils soient distribués partout en URSS. De plus, Theremine fut envoyé en tournée mondiale, comme ambassadeur de la nouvelle technologie soviétique.Le succès fut au rendez-vous en Europe, et plus tard aux , où l'ingénieur s'installa et obtint un brevet en 1928. Il concéda les droits de production de l'instrument à la firme RCA.


En 1928 , Maurice Martenot , ingénieur français invente les Ondes Martenot , instrument doté d'un clavier type piano et d'un anneau qui permet d'obtenir des effets comme le vibrato ou le portamento. De plus , il est possible de changer la hauteur des notes et de modifier le timbre du son grâce aux filtres. Les Ondes Martenot , ont connu un énorme succès auprès des musiciens et surtout des compositeurs tels Boulez , Berio , Milhaud , Honneger , Jolivet , Varese , Messiaen parce que cet instrument est plus facilement transportable.


L'orgue Givelet-Coupleux:

Lors de l'exposition universelle de Paris en 1929, Edouard Eloi Coupleux et Joseph Armand Givelet (deux techniciens radio) exposent le "Automatically Operating Musical Instrument of the Electric Oscillation Type" ou "l'Orgue Des Ondes". Le principe : un papier perforé contrôle 4 voix, comme dans un piano mécanique, et grâce à des filtres, il est possible d'obtenir un trémolo et de changer les timbres. Cette machine est un échec commercial, mais elle stimulera la création de bien d'autres inventions comme le "RCA Music Synthesizer".



Le Trautonium et le Mixturtrautonium:

En 1930 , le docteur Friedriech Trautwein consacre deux années à la fabrication d'un prototype , appelé Trautonium. Le compositeur Oskar Sala modernisera l'instrument en le rendant polyphonique , dans une nouvelle version , le Mixturtrautonium.
Le Trautonium utilise un bout de fil de fer tendu sur un rail de métal. En pressant le fil sur le rail à certains endroits marqués , un circuit électrique est produit , faisant alors osciller à une fréquence spécifique un tube néon ou une lampe.
exemple :Oskar Sala , "Les Oiseaux".


 

L'orgue HAMMOND

En 1935 , Laurens Hammond conçoit l'orgue Hammond.  Ce n'est pas un synthétiseur mais c'est le premier instrument qui a permis à la musique électroacoustique de toucher le grand public.

2) L'avènement de la musique électroacoustique (1948-2000):

La musique électroacoustique s'est démocratisée grâce à la découverte de nouvelles sources sonores et au perfectionnement de la facture instrumentale.

Ainsi , Pierre Schaeffer , ingénieur du son français de l'O.R.T.F , découvre par hasard la musique concrète.C'est en diffusant un disque défectueux dont le motif se répétait indéfiniment que Pierre Schaeffer découvrit , en 1948 , les prémices de la synthèse moderne. Il fondera en 1951 le Groupe de Recherches Musicales de l'O.R.T.F.

Dans la même période , Stockhausen créera les studios expérimentaux de la Westdeutsche Rundfunk à Cologne.


A la fin des années 1950 , le Mellotron fait son apparition.Il s'agit de l'ancêtre des échantillonneurs actuels. On peut y enregistrer sur bande magnétique n'importe quel son , puis le jouer. Il sera utilisé par Jean-Michel Jarre ,Michel Polnareff ou Génésis , malgré son prix excessif.

Le Mellotron:
A chaque touche du clavier correspondent une bande magnétique préenregistrée et une tête de lecture. L'ensemble des bandes est montée sur rack , si bien que l'on peut changer le son de l'instrument.L'appui sur l'une des touches du clavier , déclenche la lecture de la bande qui lui est associée.
Tangerine Dream , "Rubycon".

 


L'ère commerciale de la synthèse sonore débutera avec l'américain Robert Moog qui construira en série le premier véritable synthétiseur , le Moog System 1 en 1967. Il dominera le marché mondial jusqu'en 1970 , date à laquelle il entre en concurrence avec ARP , qui sort la même année l'ARP 2500 puis l'ARP 2600.

La firme anglaise EMS se lance elle aussi dans la construction de synthétiseurs. Ainsi , sort-elle en 1969 , le Synthi VCS 3 conçu par le fondateur de la marque , Peter Zinovieff.
L'EMS Synthi VCS 3:
Regroupant dans un boîtier compact , tous les modules nécessaires à la synthèse sonore , il offrait un encombrement nettement moindre que celui des gros modulaires produits par ses concurrents.Les différents modules se connectaient entre eux grâce à une matrice recevant de petites fiches destinées à relier les sources et les modulations.
Jean-Michel Jarre , "Oxygène 2". Jean-Michel Jarre , "Equinoxe 7".


 

Poème Electronique de Varèse pour le Pavillon Philips

 

 

 

 

 

 


 

En 1983 , sous la pression du NAMM , les constructeurs se réunissent et établissent un standard dans la communication entre synthétiseurs.C'est le M.I.D.I.


 

Le piano rhodes

Les piano rhodes ont été fabriqués de 1969 à 1975. Ce sont des 73 ou 88 notes, en version suitcase ou stage. Leur son particulier, très "roots", est principalement dû au fait que les marteaux soient en bois avec l'extrémité de frappe en bois recouvert de feutre. Début 1971, les tips (extrémité du marteau qui va frapper la tine) en néoprène font leur apparition, atténuant l'effet percussif, mais le marteau reste en bois et conserve la frappe "lourde".

 

 

 

 

 


 LES ROTORELIEFS de Marcel DUCHAMP ( texte ici)

 

 

 

 


 

Dates d'invention des instruments électroniques

The Rangertone organ / inventor: Richard H Ranger / country: USA / date:1932 L'orgue des ondes / inventor: Armand Givelet / country: France / date: 1933
The Hammond Organ / inventor: Laurens Hammond / country: France / date: 1935
The Univox / iventor: Univox corporation / country: England / date: 1940
The Melochord / inventor: Harald Bode / country: Germany / date: 1947
The Polychord Organ / inventor: Harald Bode / country: Germany / date: 1950
The RCA synthesisers / inventor: Harry Olsen & Herbert Belar / country: USA / date: 1952
Moog Synthesisers
/ inventor: Robert Moog / country: USA / date: 1963
The Mellotron & Chamberlin/ inventor: Leslie Bradley / country: United Kingdom / date:
1963
Buchla Synthesisers / inventor: Donald Buchla / country: USA / date: 1963
EMS Synthesisers / inventor: Peter Zinovieff & David Cockrell / country: United Kingdom / date : 1969
Roland Synthesisers / inventor: Roland Corporation / country: Japan / date: 1972
Korg Synthesisers / inventor: Korg corporation / country: Japan / date: 1975
Yamaha Synthesisers
/ inventor: Yamaha corporation / country: Japan / date: 1976
Kawai Synthesisers / inventor: Kawai corporation / country: Japan / date: 1980
Steinberg software / inventor: Steinberg / country: Germany / date: 1985
Kurzweil synthesisers & samplers / inventor : Kurzweil / country: USA / date: 1983

 

REFERENCES :

MAURICE MARTENOT : LES ONDES MARTENOT

PIERRE SCHAEFFER : ETUDE AUX CHEMINS DE FER = la manipulation des bandes

PIERRE HENRY : MESSE POUR LE TEMPS PRESENT (AVEC MAURICE BEJART) = musique électro acoustique française

LE PAVILLON PHILIPS ( exposition universelle de Bruxelles) ET LE POEME ELECTRONIQUE D'EDGAR VARESE musique et lumière

JEAN MICHEL JARRE : 4ème rendez vous : les synthétiseurs

 

Moog à 3.29

 

http://jean-paul.willefert.pagesperso-orange.fr/lhistoire_de_la_musique_electroa.htm 

http://www.nhusser.com/College/cham3/Musiqueelectronique/Electronique-P%C3%A9rischole.htm

Le thème de Docteur Who ( avec Ondes Martenot)
Jeu Final Fantasy : sons de synthèse