1598

1 février

Peri présente le premier opéra de l'histoire


Membre de la Camerata Florentine, Jacopo Peri joue son œuvre "Daphne" au Palazzo de Jacopo Corsi. Cette œuvre est considérée comme le véritable premier opéra, suivant les objectifs que s’est fixée la Camerata. Il s’agit en fait de faire renaître le théâtre grec en proposant une musique insistant sur la clarté de la diction. Cet objectif qui évoque l’influence des idées de la Grèce Antique lors de la Renaissance va pourtant à l’encontre de la musique d’alors restée polyphonique.
Voir aussi : Compositeur - Dossier histoire de la musique baroque - Histoire de Florence - Histoire de la Camerata - Histoire de l'Opéra

 

 

1607

24 février

Monteverdi présente l'Orfeo


C’est à l’occasion d’une commande pour le carnaval annuel de Mantoue que Monteverdi compose "Orfeo" et, à défaut de faire naître l’opéra, le rend populaire. La beauté du texte d’Alessandro Striggio et la richesse musicale de l’œuvre contribuent tant au succès d'Orpheo qu’au succès de l’opéra en général. Le public et les auteurs s’intéressent désormais à cette forme caractéristique du Baroque et qui, par ces enjeux, prolonge le projet de la Renaissance : fait renaître la beauté des représentations grecques.
Voir aussi : Compositeur - Dossier histoire de la musique baroque - Histoire de la Camerata - Histoire de l'Opéra

 

 

1687

22 mars

Mort de Jean-Baptiste Lully


Lully meurt de la gangrène des suites d’une malencontreuse blessure avec sa canne de chef d’orchestre. D’origine italienne, le compositeur fut l’artisan de la naissance de l’opéra français, un grand compositeur de ballet mais aussi un fin courtisan. Par ses talents, et ses manœuvres, il a su obtenir la confiance de Louis XIV pour devenir Surintendant de la musique.
Voir aussi : Compositeur - Louis XIV - Dossier histoire de la musique baroque - Lully - Histoire de l'Opéra

 

 

1689

Henry Purcell présente Didon et Enée


Purcell présente son chef-d’œuvre de l’opéra baroque "Didon et Enée" à la Boarding School for Girls à Londres. L’auteur anglais, par la suite spécialiste des musiques pour théâtre, s’inspire pour cette œuvre de Virgile. Il parvient alors sublimement à lier l’influence francaise à un travail sur le rythme pour mettre en valeur les intonations propre à la langue anglaise.
Voir aussi : Compositeur - Histoire de Londres - Dossier histoire de la musique baroque - Histoire de l'Opéra

 

 

1778

18 mai

Première d'Iphigénie en Tauride


Christoph Willibald Gluck présente à Paris son dernier opéra « Iphigénie en Tauride », d’après un livret de Nicolas-François Guillard. Maître d’un genre qu’il a fortement contribué à réformer pour le faire entrer dans la période classique, Gluck voit Marie Antoinette assister à cette première qui précède la version de style italien de Piccinni. Le succès sera retentissant et l’œuvre jouée quatre-vingt-dix fois du vivant de Gluck.
Voir aussi : Histoire de Paris - Première - Période classique - Histoire de l'Opéra

 

 

1778

3 août

Ouverture de Scala de Milan


Le théâtre lyrique de Milan, La Scala, donne son premier opéra :"L'Europa riconosciuta", d'Antonio Salieri. La Scala a été construite par l'architecte Giuseppe Piermarini, à l'initiative de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, pour remplacer le théâtre ducal détruit par un incendie. Il tient son nom de celui de la femme du duc, Regina della Scala. Les plus grands opéras italiens, de Rossini, Verdi, Puccini, etc., y seront créé.
Voir aussi : Opéra - Histoire de Milan - Histoire de la Scala - Histoire de l'Opéra

 

 

1786

Les Noces de Figaro


Wolfgang Amadeus Mozart compose les Noces de Figaro, un opéra buffa en 4 actes. Lorenzo da Ponte qui en signe le livret parvient à convaincre l'empereur Joseph II de la laisser jouer. L'oeuvre, tirée de la pièce subversive de Beaumarchais, sera très rapidement retirée de l'affiche.
Voir aussi : Mozart - Histoire de l'Opéra

 

 

1787

29 octobre

Première de "Don Giovanni"


 présente son opéra "Don Giovanni" à Prague, la capitale de la Bohème. Le compositeur autrichien triomphe. Un certain Giacomo Casanova est présent dans la salle. Agé de 62 ans, la vie du libertin inspira le librettiste de l'Mozart Lorenzo da Ponte. Il revendique 122 conquêtes en 39 ans.
Voir aussi : Histoire de Prague - Mozart - Casanova - Histoire de l'Opéra

 

 

1791

30 septembre

La flûte enchantée


Mozart achève La flûte enchantée qui est considérée comme l'opéra maçonnique par excellence. Cet opéra en deux actes et en allemand reçoit un bel accueil lors de sa première à Vienne. Les représentations dans les mois et les années qui suivirent furent nombreuses. Malheureusement, Mozart meurt en décembre 1791 avant d'avoir pu goûter tout le succès de son oeuvre.
Voir aussi : Mozart - Histoire de l'Opéra

 

 

1805

20 novembre

Première de Fidelio


Beethoven présente à Vienne sa première version de « Fidelio », essentiellement devant des soldats de l’armée française. Son premier et seul opéra subit alors un sort dépitant : le compositeur n’est pas à l’aise pour diriger, les interprètes sont médiocres, la pièce trop lyrique pour le goût de l’époque… Quant au public, il n’attendra pas la fin de l’œuvre pour quitter la salle. Bientôt retiré de l’affiche, l’opéra subira de profondes modifications avant que Beethoven en fasse un succès en 1814.
Voir aussi : Compositeur - Histoire de Vienne - Histoire du Romantisme - Première - Beethoven - Histoire de l'Opéra

 

 

1816

20 février

Rossini crée le Barbier de Séville


Le "Barbier de Séville" est créé au Teatro di Torre Argentina de Rome. Inspiré de la pièce de Beaumarchais, cet opéra sera le plus grand succès de Gioacchino Rossini. Ce compositeur, par l’ensemble de son œuvre composée essentiellement d’opéras bouffes, est alors en passe de renouveler l’art lyrique italien.
Voir aussi : Beaumarchais - Rossini - Histoire de l'Opéra

 

 

1838

25 octobre

Naissance de Georges Bizet.


Alexandre-César-Léopold Bizet, plus connu sous le nom de Georges Bizet, est une figure de la musique française. Il naît à Paris le 25 octobre 1838. Son père enseigne le chant et sa mère est pianiste. Dès sa naissance, le compositeur baigne déjà dans l'univers musical.
A 9 ans, il intègre le conservatoire national supérieur de musique dans de Paris. En 1851, toujours dans cette même école, il reçoit le second prix de piano, l'année suivante, il sera premier.
Dès 1855, à tout juste 17 ans, il compose sa première symphonie inspirée de Gounod.
En 1857, il obtient le grand prix de Rome grâce à "Clovis et Clotilde", une cantale. Il entre alors à l'académie de France à Rome, conçue par Napoléon Bonaparte.
En 1875, il s'installe en France, et termine l'orchestration du célèbre opéra "Carmen".
Le 3 mars 1875, on le nomme chevalier de la Légion d'honneur.
Il décède le 3 juin 1875 à l'âge de 36 ans, après avoir composé des oeuvres devenues internationales.
Voir aussi : Histoire de l'Opéra

 

 

1839

17 novembre

Le premier opéra de Verdi


Le musicien romantique italien, Giuseppe Verdi, présente au théâtre lyrique de la Scala (Milan) son premier opéra, "Oberto, conte di San Bonifacio", qui obtient un succès honorable. Verdi créera 26 opéras dont les plus célèbres sont "La Traviata" en 1853 et "Othello" en 1887. Il mourra en 1901, a l'âge de 88 ans, à Milan.
Voir aussi : Histoire de Milan - Histoire de la Scala - Verdi - Histoire de l'Opéra

 

 

1843

22 janvier

Première du Vaisseau Fantôme


Richard Wagner révolutionne l’opéra en présentant le "Vaisseau Fantôme" à Dresde. Inspiré par une œuvre de Heinrich Heine, ce drame rompt avec l’opéra conventionnel et annonce la maturité de l’auteur, pleinement exprimée quelques années plus tard avec "Tannhäuser". Le leitmotiv, c’est-à-dire thème musical associé à un élément du drame ou à une émotion, qui sera abondamment utilisé dans la Tétralogie, y apparaît en gestation.
Voir aussi : Histoire du Romantisme - Wagner - Histoire de l'Opéra

 

 

1850

28 août

Liszt dirige "Lohengrin" de Wagner


Le compositeur hongrois Franz Liszt, donne la première représentation de "Lohengrin", la légende du Chevalier au Cygne, opéra romantique en trois actes du compositeur allemand Richard Wagner. Franz Liszt, nommé directeur de l'orchestre du duché de Weimar en 1848, fera de cette ville un véritable foyer musical.
Voir aussi : Wagner - Histoire de Weimar - Franz Liszt - Histoire de l'Opéra

 

 

1851

11 mars

Première de Rigoletto


Le compositeur italien Giuseppe Verdi présente pour la première fois son opéra "Rigoletto" au théâtre de la Fenice à Venise. L'oeuvre est inspirée de la pièce "Le roi s'amuse" de Victor Hugo. Les Vénitiens lui font un accueil triomphal.
Voir aussi : Histoire de Venise - Verdi - Histoire de l'Opéra

 

 

1875

3 mars

Première de "Carmen"


Georges Bizet présente pour la première fois sa nouvelle œuvre à l'Opéra-Comique de Paris. Les spectateurs la boudent et "Carmen" ne connaît aucun succès à ses débuts. Adapté de la nouvelle de Prosper Mérimée,"Carmen" est pourtant considérée comme le chef d'œuvre du compositeur.
Voir aussi : Bizet - Carmen - Histoire de l'Opéra

 

 

1876

13 août

Inauguration du Festspielhaus à Bayreuth


Le Festspielhaus, théâtre conçu spécifiquement pour la Tétralogie, selon les désirs de Wagner, est inauguré à Bayreuth. Souhaité par le compositeur dès 1871, cette "maison du festival" a pu être réalisée grâce au soutient de Louis II de Bavière, monarque passionné par l’opéra romantique de Wagner. La fosse d’orchestre n’est pas visible pour ne pas interférer entre la scène et le public tandis que l’acoustique est exceptionnelle. Premier lieu à accueillir la Tétralogie dans son intégralité, le Festspielhaus bénéficiera d’une grande reconnaissance artistique mais pâtira d’un échec financier. Toutefois il reste autant dans les mémoires que dans l’actualité, puisque le festival Richard Wagner s’y déroule chaque année du 25 juillet au 28 août.
Voir aussi : Histoire du Romantisme - Festival - Wagner - Histoire de l'Opéra

 

 

1880

5 octobre

Mort d'Offenbach


Le compositeur Jacques Offenbach meurt à Paris après avoir inventé un nouveau genre : l’opérette. Ses œuvres, usant souvent de la mythologie grecque, sont des satires de l’esprit et de la société du Second Empire. Mais Offenbach est aussi l’auteur des contes d’Hoffmann, opéra fantastique inspiré par l’écrivain allemand.
Voir aussi : Histoire de Paris - Compositeur - Histoire de l'Opéra

 

 

1900

14 janvier

Première de "La Tosca"


L'opéra en trois actes de Giacomo Puccini est donné pour la première fois à Rome au Teatro Costanzi. Adapté de la pièce de Victorien Sardou, l'opéra de Puccini transforme un drame amoureux classique en un chef d'œuvre d'art lyrique. Il s'imposera au public populaire du monde entier.

1902

30 avril

Création de Pelléas et Melisande


L’opéra « Pelléas et Melisande » de Claude Debussy, d’après une pièce de Maeterlinck, est créé pour la première fois à l’Opéra-comique à Paris. Les textes parlés ou chantés s’alternent dans une musique dépouillée dans ce qui est considéré comme l’œuvre phare de Debussy.
Voir aussi : Histoire de Paris - Debussy - Histoire de l'Opéra

 

 

1904

17 février

Création de"Madame Butterfly"


L'opéra de Giacomo Puccini est créé à la Scala de Milan. Le livret, rédigé par Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, est tiré d'une nouvelle de l'écrivain américain John Luther Long. Puccini s'est largement inspiré de la musique traditionnelle japonaise pour composer les thèmes d'une de ses oeuvres préférées.
Voir aussi : Histoire de Milan - Histoire de la Scala - Puccini - Histoire de l'Opéra

 

 

1935

30 septembre

Première de "Porgy and Bess"


L'Opéra en trois actes du compositeur George Gershwin est présenté pour la première fois, aux Etats-Unis, à Boston. Adapté du roman d'Edwin Du Bose Heyward, "Porgy and Bess" est la première oeuvre lyrique à avoir fait appel à une troupe entièrement noire. L'action se déroule dans un quartier noir de Caroline du Nord, au coeur du quotidien de l'Amérique de la dépression. Le public américain accueille avec enthousiasme cette composition qui traite pourtant de la difficulté des minorités à s'intégrer dans la société américaine.
Voir aussi : Gershwin - Histoire de l'Opéra

 

 

1958

2 janvier

La Callas fait scandale à Rome


A la fin du premier acte de "Norma", la cantatrice Maria Callas quitte définitivement la scène de l'Opéra de Rome. Prétextant une indisposition elle n'achèvera pas sa représentation. Le public est stupéfait. Les médias ne manqueront pas de critiquer la diva dès le lendemain. Il se murmure dans les rues de Rome que La Callas aurait passé une nuit de la Saint-Sylvestre très arrosée et qu'elle se serait réveillée quelques heures avant de chanter sans voix. Contre l'avis de ses médecins elle serait montée sur scène alors qu'elle pouvait à peine chuchoter. Cette rumeur expliquerait sa piètre prestation.
Voir aussi : Opéra - Histoire de l'Opéra

 

 

1976

juillet

Boulez et Chéreau hués à Bayreuth


Sur la demande du chef d’orchestre Pierre Boulez, Patrice Chéreau met en scène la Tétralogie wagnérienne pour le centenaire du festival de Bayreuth. La mise en scène proposée, autant que l’interprétation musicale, s’apprêtent à rentrer dans la légende. Face à des décors modernes faisant référence à l’ère industrielle et à l’analyse froide des partitions, le public fait scandale. Pourtant, quatre ans plus tard, pour la dernière, la légende veut que le public ait ovationné les interprètes pendant près d’une heure et demi après la fin du "Crépuscule des Dieux".
Voir aussi : Festival - Wagner - Histoire de l'Opéra

 

 

1977

16 septembre

Décès de Maria Callas


La cantatrice américaine d'origine grecque s'éteint à Paris à l'âge de 54 ans. Reine incontestée de l'opéra et dotée d'une expressivité dramatique remarquable, elle avait fait ses premiers adieux à la scène en 1958. Ses admirateurs l'avaient applaudi lors d'une ultime apparition dans la Tosca en 1965, douze ans avant sa mort.
Voir aussi : Décès - Histoire de l'Opéra

 

 

2007

6 septembre

Mort de Pavarotti


Le ténor italien Luciano Pavarotti décède à l’âge de 72 ans à Modène. Ayant excellé dans le Bel Canto au cours des années 1960-1970, Pavarotti s’est fait connaître du grand public en lançant le concept des "Trois Ténors" et en chantant auprès de stars pop. Ayant quitté la scène en 2006 en raison de problèmes de santé, il a passé ses derniers mois dans sa ville natale.
Voir aussi : Histoire de l'Opéra

http://www.linternaute.com/histoire/categorie/39/a/1/1/histoire_de_l_opera.shtml